L’offre de transport à Madagascar, et en particulier dans sa capitale Antananarivo, est loin d’être satisfaisante dans sa globalité.

Prendre le bus ? Impossible quand on est pressé. Prendre un taxi ? On ne sait jamais combien cela va coûter. Et la manière dont les courses sont tarifées ne suit pas de logique de calcul précise.

La solution à une partie du problème réside peut-être dans une mystérieuse startup baptisée Pimp.

Comme Uber et Lyft aux USA, elle fait de la mise en relation. C’est-à-dire qu’elle permet grâce à la technologie de mettre en contact des chauffeurs avec des passagers.

Son site web, pimp.mg, ne montre pour le moment qu’un compte à rebours, suggérant un lancement imminent, ainsi qu’une adresse e-mail pour les loueurs de voitures.

Mais une page Facebook donne déjà quelques indications concernant le service qui sera proposé.

En substance, l’utilisateur se sert d’une application pour faire une demande de départ immédiat, ou pour commander un véhicule. Et le plus beau dans tout ça c’est qu’on peut noter les chauffeurs, parce que le client est roi…