La tension monte d’un cran entre les Ravalomanana et les tenants du pouvoir.

L’Etat construit actuellement une nouvelle gare routière à Antananarivo, dans le quartier d’Andohatapenaka. Mais selon l’ancien président, le terrain lui appartient et il n’a jamais accepté de le céder à l’Etat. Hier, il y est descendu, suivi de nombreux journalistes, pour expliquer cette situation et pour montrer des titres fonceurs.

Et d’autre part, comme sa femme est la maire d’Antananarivo, la ville a procédé à la mise en fourrière de camions de l’entreprise chinoise qui est chargée des remblais qui, d’après lui, ne sont pas en situation régulière.

Mais vers 22 heure, comme le rapporte le portail d’actualité d’Orange Madagascar, le colonel Joseph Ramiaramanana, ex-PDS d’Antananarivo (remplaçant du maire) et aujourd’hui coordonnateur général du suivi des projets présidentiels, est venu avec des hommes armés pour récupérer ces véhicules. Comme vous pouvez le voir sur la vidéo, le colonel n’a pas été autorisé à reprendre ces camions. Mais le refus de l’agent de la police municipale ne l’a pas empêché de pénétrer dans l’enceinte de la fourrière pour récupérer ces véhicules. Vers la deuxième minute, on voit aussi des agents essayer d’empêcher son véhicule d’entrer…

Fourrière Anosipatrana (05 sept. 2016, 22h)Fourrière Anosipatrana (05 sept. 2016, 22h)

Posted by Marina sa tsy marina on Monday, September 5, 2016

1 COMMENT

LEAVE A REPLY