Une rockeuse homosexuelle dénonce les tabous et l’intolérance à Madagascar

Ce sont les No Mady et Le Blog de Madagascar les avait incluses dans la liste des groupes malgaches à suivre de près en 2017.

No Mady, c’est du rock électro dans un pays dominé par le style tropical. Mais ce n’est pas tout car No Mady a aussi deux membres homosexuelles.

Dans une interview avec RFI, en plus de parler de leur musique, les No Mady évoque aussi l’homophonie à Madagascar.

L’une des membres évoque la domination de la religion à Madagascar, l’intolérance (« que chacun se mêle de sa merde », dit-elle) et le fait que sa mère a eu du mal à accepter son homosexualité.

En tout cas, si vous avez été choqué par les Dizzy Brain, No Mady vous promet encore plus. Ce clip, intitulé « Sex » vous en donnera peut-être un aperçu.