SUIVEZ-NOUS SUR TWITTER !

Chaque année, le prix Anzisha sélectionne les meilleurs jeunes entrepreneurs africains de moins de 21 ans. En 2016, le grand prix a d’ailleurs été gagné par un paysan malgache, qui a reçu un financement de 25 000 dollars. Aujourd’hui, son business, Fiombonana, est en train de devenir une entreprise florissante et d’après le magazine Forbes, il ferait partie des futurs boss de l’Afrique.

En 2017, la Grande Île n’est pas en reste !

Le prix Anzisha n’a pas encore désigné le gagnant du concours 2017. Mais en tout cas, une Malgache figure parmi les finalistes du concours.

Elle s’appelle Rebecca Andrianarisandy, elle n’a que 20 ans et sa société, GasGasy, fabrique des biofertilisants made in Madagascar.

Rebecca fait partie des 15 finalistes sélectionnés parmi 800 candidatures. Et cela représente déjà une victoire pour l’entrepreneuriat à Madagascar.

Pour la suite, elle se rendra en Afrique du Sud pour un boot camp sur l’entrepreneuriat puis pour la grande finale. « Le gagnant du grand prix recevra 25 000 $ US, tandis que les gagnants du deuxième rang et de la troisième place recevront respectivement 15 000 $ et 12 500 $ US. Le reste du prix (ndlr, qui est de 100 000 dollars) sera réparti entre les finalistes exceptionnels, y compris un prix agricole de 10 000 $ financé par la Fondation Louis Dreyfus, ainsi que quatre prix de défis de 5 000 $ pour soutenir les initiatives menées par les finalistes du passé Anzisha. Tous les autres finalistes recevront chacun des prix de 2 500 $ ».