[CET ARTICLE A ETE CLASSE DANS NOTRE RUBRIQUE « INSOLITE »]

Une « ombre » qui violerait les femmes, tuerait les hommes et émasculerait les enfants non-circoncis. Mais on est sûr qu’elle n’existe pas.

Depuis quelques jours, on parle de lui sur les réseaux sociaux à Madagascar. Mais on n’est même pas sûr qu’il existe (CORRECTION : on est sûr que c’est une invention).

Cependant, selon la rumeur, Rabokona terrorise les gens d’Itasy et de Bongolava.

Freenews parle de psychose et évoque des témoins qui racontent que Rabokona viole les femmes, les mutiles, émascule les garçons. D’autres témoignages évoqués par le même média racontent aussi que cette créature peut se transformer en oiseau.

Un autre site, Triatra, parle d’une « ombre ». Elle ne choisirait pas d’heure pour attaquer et elle ne volerait rien, selon les rumeurs relayées par celui-ci. Le seul moyen de le repousser serait d’invoquer « Jésus Christ ».

Mais pour le moment, outre les rumeurs, personne n’a encore pu prouver l’existence de Rabokona. Certains évoquent même une psychose qui aurait été lancée volontairement par quelqu’un. Une farce !

En tout cas, c’est actuellement l’un des sujets les plus populaires sur le web Malgache.

Des internautes montrent des signes religieux, les considérant comme des anti-Rabokona.

D’autres ont choisi de tourner toute cette histoire en dérision. Et je vous encourage à faire la même chose.

Le plus drôle, c’est que dans le site web de la police malgache, on trouve un avis de recherche concernant l’épouse d’une personne qui se fait appeler « Rabokona » et qui date de 2016. Mais il n’y a probablement aucun rapport.

LEAVE A REPLY