Modèle utilisé pour illustrer l'article

Alors que toute l’Afrique est encore choquée par la découverte d’un trafic d’esclave en Lybie, une autre affaire, qui concerne plus particulièrement les Malgaches, est mise au grand jour par la police nationale.

Sur Facebook, celle-ci annonce l’arrestation d’un homme qui enverrait des mineurs en Chine.

Le 15 novembre, des plaintes ont été déposées

Selon les plaintes, une fois ces jeunes filles arrivées dans l’Empire du Milieu, on les fait épouser des Chinois. Et une fois qu’elles ont donné naissance à un enfant, elles seraient maltraitées.

« Nombreux sont les parents qui souffrent psychologiquement à cause de ce que leurs enfants subissent et c’est pour cela qu’ils ont déposé plainte », écrit la police.

Lors de l’arrestation qui a eu lieu à Ambohimirary, deux personnes, qui devaient elles aussi être envoyées en Chine, étaient à son domicile.

Fausses promesses et faux documents ?

Les victimes pensent quitter Madagascar pour aller travailler en Chine. Mais une fois sur place, elles découvrent que c’est finalement pour un mariage forcé. De plus, toujours selon la police, des faux documents sont utilisés pour leur faire changer d’âge.

La police nationale évoque l’existence nombreux réseaux.