Madagascar pourrait enfin utiliser son pétrole (plus ou moins)

0
246

Cela fait un moment qu’on parle de l’entreprise Madagascar Oil ainsi que du pétrole de Tsimiroro (dans le Bassion de Morondava) mais force est d’admettre que jusqu’à présent, les Malgaches n’ont pas encore pu observer de résultats palpables, que ce soit sur l’économie du pays ou bien sur le plan énergétique.

D’ailleurs, il y a quelques mois, j’avais lu un commentaire très pertinent sur les réseaux sociaux qui disait : « Comment se fait-il qu’à Madagascar, un pays producteur de pétrole, on ait droit à des coupure d’électricité tous les soirs ? »

La bonne nouvelle, c’est que le pétrole de Madagascar Oil pourrait bien alimenter des centrales thermiques de la Grande Île. Dans une lettre d’information, il est en effet expliqué que « le groupe est autorisé à procéder à des ventes intérieures de son pétrole brut de Tsimiroro […]. Bien qu’il soit en négociations avancées avec Symbion Power concernant un contrat d’approvisionnement pour la station de Mandroseza, aucun accord de vente n’a été conclu et il n’y a eu aucune vente à ce jour ».

Si ces négociations « avancées » débouchent sur quelque chose, Symbion Power, l’entreprise américaine qui a fait tant de polémique il y a quelques mois de cela, pourrait donc utiliser du brut produit à Madagascar pour y fournir de l’énergie. Est-ce la solution miracle qui va mettre fin aux coupures d’électricité ?

Un permis environnemental accordé

Sinon, dans cette même lettre, Madagascar Oil annonce également qu’il a obtenu de l’ONE (l’Office Nationale pour l’Environnement) son premier permis environnemental. Selon le PDG Robert Estill, « L’obtention de ce permis environnemental est une étape importante pour le pays et pour la compagnie dans la mesure où il s’agit du premier permis de l’industrie de l’exploitation pétrolière à Madagascar ».

LEAVE A REPLY