Antanarivo ANosy

La Banque Africaine de Développement lance un nouvel indice appelé Indice d’ouverture sur les visas en Afrique. Et sur ce plan, il est relativement facile pour un citoyen d’un autre pays africain d’entrer à Madagascar, comparé à d’autres pays comme l’Egypte, le Cameroun ou encore l’Afrique du Sud.

Selon la BAD, seulement 13 pays offrent un accès libre à tous les citoyens africains. Et Madagascar en fait partie.  A l’instar de la Somalie et des Comores, la Grande Île propose en effet de ne demander le visa qu’à l’arrivée.

« En moyenne, les Africains ont besoin d’un visa pour se rendre dans 55 % des autres pays africains, peuvent obtenir un visa à leur arrivée dans seulement 25 % des autres pays et n’ont pas besoin de visa pour se rendre dans à peine 20 % des autres pays du continent », explique la BAD dans un billet de blog.

A priori, il s’agit d’une qualité. « La libéralisation du régime des visas d’un pays a des retombées rapides sur le potentiel de développement qui demeure inexploité », indique Moono Mupotola, responsable de la division du NEPAD, de l’intégration régionale et du commerce de la BAD.

Cependant, certains craindront aussi qu’en cas d’épidémies, comme Ebola ou Zika, ce sont les pays les plus ouverts qui peuvent être les plus exposés.

Madagascar VISA

LEAVE A REPLY