Suivez l'information en temps réel avec Le Blog de Madagascar !

TÉMOIGNAGE ANONYME – « Bonjour, je m’appelle Aina, j’ai 22 ans et je suis saine d’esprit. Mon seul crime est d’être célibataire, parce qu’aucun des hommes que j’ai rencontrés ne veut sortir avec une femme qui n’est disponible que le week-end.

Dans la société malgache, certaines familles considèrent encore les femmes comme des « fanaka malemy » (un bien mobilier) qui doit être disponible lorsque l’homme en a besoin.

Je ne suis pas ce genre de personne. J’ai mes études, et un boulot qui me bouffe tout mon temps. A défaut d’avoir un homme, j’ai acheté un jouet. Faut-il en avoir honte ?

En tout cas, je l’ai toujours bien caché. Mais un jour, je l’ai oublié sous mon lit. Et ma mère, femme au foyer, l’a accidentellement trouvé.

Maman est quelqu’un d’un peu spéciale. Bien qu’elle ne travaille pas, elle est très active à l’église, ce qui l’occupe largement.

Elle est aussi quelqu’un de très fervente, peut-être trop. Selon elle je suis possédée !

Ce serait pour ça que je n’ai pas de copain. Et maintenant, elle insiste pour qu’on me fasse exorciser.

Lorsqu’elle m’a dit ça, je me suis d’abord marrer, avant de me rendre compte qu’en fait elle était très sérieuse.

Aujourd’hui, je me fais harceler à la maison. »

PARTAGER

Laisser une réponse