L’histoire de Mme Elphine va vous bouleverser

0
79
Suivez l'information en temps réel avec Le Blog de Madagascar !

Elphine

Vendredi soir, un couple raconte sur Facebook qu’il a croisé cette vieille dame dans le quartier d’Ivandry à Antananarivo, portant deux bidons d’eau. Le Mr, Hasina, se propose de porter ceux-ci et de la raccompagner chez elle. Une fois arrivé, le couple se rend compte des conditions de vie de Mme Elphine. « Sa maison ressemble à un poulailler, lit-on dans la publication. Elle dort sous la table, elle n’a ni électricité ni eau. Elle doit aller chercher son eau 1 kilomètres plus loin ». Et parfois, quand elle n’a pas d’argent, elle ne mange pas.

Le couple raconte aussi que Mme Elphine a 79 ans, qu’elle a un Bacc, qu’elle est allée à l’université, et qu’elle a même travaillé en tant qu’institutrice. Cependant, son employeur ne l’aurait pas inscrite à la caisse de prévoyance sociale. Et lorsqu’on l’a forcée à prendre sa retraite, elle a commencé à galérer (n’ayant ni mari ni enfant). L’affaire serait déjà passée devant les tribunaux, mais Mme Elphine n’a pas eu gain de cause.

Sur son post, Hasina en appelait à la générosité des internautes. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que son histoire n’a laissé personne indifférent. En effet, en un week-end, le statut a été partagé 2 000 fois et des dons ont déjà été récoltés.

Une page Facebook « Aide à Mme Ravoniarisoa Elphine » a même été lancée. Elle compte presque 2 000 like en ce moment. Sur celle-ci, Hasina, sa femme et ceux qui veulent aider l’octogénaire racontent que Mme Elphine ne veut pas être prise en charge par un hospice ou un centre d’accueil pour les personnes dans sa situation.

 

Posted by Aide à Mme Ravoniarisoa Elphine on Saturday, June 4, 2016

« Je ne vivrais pas longtemps si on m’envoie là-bas », explique-t-elle. On lui aurait aussi déjà proposer de venir habiter chez quelqu’un mais là aussi, elle a refusé. La communauté cherche toujours une solution car elle vit encore dans sa petite maison, située dans un quartier dangereux et sale. En tout cas, cette histoire nous montre comment la magie d’internet peut opérer et surtout, elle nous a fait croire en l’humanité.

PARTAGER

Laisser une réponse