Le FMI accorde un prêt de 304,7 millions $ à Madagascar

5
54

(Agence Ecofin) – Après deux ans et demi de négociation, le conseil d’administration du Fonds monétaire international (FMI) vient d’approuver un prêt d’un montant de 304,7 millions $ en faveur de Madagascar au titre de la Facilité élargie de crédit (FEC). Ce programme qui s’étalera sur une période de trois ans vise à soutenir la balance des paiements, à renforcer les réserves en devises et à renflouer les caisses de la Grande Ile.

Cette assistance financière dont le décaissement se fera en 7 tranches est conditionnée à des engagements suivants : une meilleure gestion des dépenses publiques, l’accroissement des recettes fiscales, le renforcement de la lutte contre la corruption et le redressement de la Jirama, l’entreprise nationale d’eau et d’électricité, véritable gouffre financier pour le pays. La première tranche de la somme environ 43,5 millions $ sera versée d’ici quelques jours. Le reste, ne sera débloqué que si les engagements du pays sont respectés.

Pour les autorités malgaches, ce prêt du FMI est présenté comme un succès car la FEC est perçue comme un signal important aux les investisseurs privés et surtout aux autres bailleurs, pour accorder à nouveau leur attention à Madagascar et débloquer plus de fonds pour le pays. En effet, depuis sa sortie de crise, le pays est boudé par les bailleurs qui craignent d’investir à perte dans l’ile.

Pour rappel, l’institution de Bretton Woods avait déjà accordé un prêt de 42,1 millions $ en 2015 au titre de la facilité de crédit rapide (FCR), un autre de 47,4 millions $ en 2014 pour aider le pays à renforcer sa stabilité macroéconomique et à promouvoir une croissance durable.

Alain Okpeitcha (Stagiaire)

5 COMMENTS

LEAVE A REPLY