« L’armée malgache n’osera pas tirer sur des Vazaha »

8

police malgache

A moins que vous soyez complètement coupé du monde, vous devez certainement déjà être au courant de l’acte odieux qui a eu lieu à Sainte-Marie il y a quelques jours : deux éco-volontaires ont été assassinés à la sortie d’une célèbre boite de nuit. Ce qui était peut-être un crime passionnel est en train de se transformer en mauvaise publicité pour Madagascar et en affaire d’Etat, puisque le gouvernement malgache a pris des mesures exceptionnelles pour soutenir l’enquête.

Par ailleurs, sur les réseaux sociaux, des internautes lancent un appel pour manifester samedi à Analakely contre l’insécurité à Madagascar. Et la question est de savoir si l’Etat va faire quelque chose pour empêcher cette marche pacifique.

D’autres manifestations ont été empêchées, comme celle des journalistes contre le code de la communication, celles de villageois contre une exploitation minière chinoise, ou encore celles pour la revendication des Îles Eparses.

Cependant, celle qui se prépare samedi est assez spéciale puisque selon l’appel lancé sur Facebook, « les Vazaha (européens) résidents et Vazaha amoureux de Madagascar seront en tête de cortège (l’armée malgache n’osera pas tirer sur des Vazaha) ».

Et effectivement, si cette manifestation aura bien lieu, on peut imaginer l’embarras dans lequel le gouvernement malgache se trouve. D’un côté, s’il empêche cette manif, il pourrait encore plus écorner la réputation de Madagascar dans le monde. Mais s’il ne l’empêche pas comme il l’a fait avec les manifs sans Vazah, il s’agirait d’un très mauvais signal vis-à-vis des citoyens malgaches.

En tout cas, bien que ce soient des Français qui ont été tués à Sainte-Marie, cette insécurité, ce sont avant tout les Malgaches qui la vivent tous les jours (et quand ce sont des Malgaches qui se font tuer, la mobilisation des autorités n’est pas toujours aussi importante pour l’enquête).

Vous avez un avis ? N’hésitez pas à commenter cet article.