Madagascar n’a pas seulement envoyé des soldats se battre sur le front, il a également été le théâtre d’affrontements entre soldats alliés et soldats de la France de Vichy.

Durant la seconde guerre mondiale, la Grand Île était encore une colonie française. De ce fait, Madagascar était sous le contrôle du Regime de Vichy, qui a signé une armistice avec l’Allemagne nazie.

Le 5 mai 1942, de peur que Madagascar ne soit utilisé comme base dans l’Océan Indien par le Japon, allié de l’Allemagne nazie, les Britanniques lancent l’opération Ironclad en bombardant des bâtiments de guerre français à Diego-Suarez, puis en débarquant sur la partie Nord de l’Île. Des débarquements ont également eu lieu à Majunga et dans d’autres villes portuaires.

S’en suit une progression des Britanniques vers le sud, jusqu’à la capitulation le gouverneur général Armand Annet près d’Ihosy en novembre 1942.

Des avions de la Royal Air Force survolant Madagascar.
Des avions de la Royal Air Force survolant Madagascar.
Déchargement de navires à Tamatave.
Déchargement de navires à Tamatave.
Débarquement à Tamatave.
Débarquement à Tamatave.
Bombardement des positions de Vichy à Ambositra.
Bombardement des positions de Vichy à Ambositra.

Sinon, voici un petit reportage vidéo (en anglais)…

Ceci pourrait aussi vous intéresser : 10 incroyables photos de l’époque de la royauté à Madagascar

5 COMMENTS

  1. Un commentaire semble être banal, ce n’est que le récit des colonisateurs multiples, qui pour d’autres se vautrent encore dans l’esclavage moderne. Heureusement à force d’être rempli malhonnêtement le pot se déverse et le contenu, noye, abime, crée des situations ingérables, analogues à ce qu’a enduré les exploités.
    Soyez patient le monde changera……

LEAVE A REPLY