Découverte : la déforestation massive de Madagascar a débuté il y a au moins 1 000 ans

1
202

Nul doute que l’industrialisation a des impacts négatifs sur notre environnement. Mais en ce qui concerne Madagascar, des recherches viennent de prouver que la déforestation massive, qui a transformé son paysage forestier en savane, a débuté il y a fort longtemps : 1 000 ans auparavant. (et ça continue)

 

ATSAHARO NY DORO TANETY

Posted by Jamoka Matotra on Friday, June 7, 2013

 

C’est ce que suggère une étude menée par des chercheurs du MIT et de l’University of Massachusetts, grâce à l’analyse de stalagmites trouvées dans le Nord de l’île.

La relation n’est pas évidente mais en substance, les stalagmites des grottes sont formées par l’écoulement de l’eau provenant du sol. Et de ce fait, leurs compositions peuvent révéler beaucoup de choses sur la nature du sol qui se trouvait au-dessus, lors de leurs formations.

C’est grâce à ces informations qu’on a pu identifier un passage brusque d’un paysage forestier, à celui d’une terre dominée par des prairies ou des savanes il y a près de 1 000 ans. Par ailleurs, d’autres études ont aussi montré que cette époque correspond à la disparition de nombreuses espèces à Madagascar, comme les « lémuriens géants » ou les hippopotames nains. D’autres analyses ont permis d’exclure un changement climatique comme cause de cette déforestation.

 

 

La meilleure hypothèse serait que durant cette période, les habitants de la Grande Île ont voulu développer l’élevage et que les forêts ont été brûlées pour qu’i y ait plus de paieries pour nourrir les troupeaux. Il est également possible que c’est à ce moment qu’on a commencé à pratiquer la culture sur brulis, qui est malheureusement encore pratiquée jusqu’à maintenant.

 

Inona no voka-dratsin’ny doro tanety sy ny doro ala ?- tapitra tsy misy ireo hazo sy zavamaniry maro sy tsy fahita…

Posted by Toliara tsy miroro on Tuesday, October 27, 2015

 

Aujourd’hui, la déforestation menace la faune malgache et notemment les lémuriens. Il y a quelques jours, un primatologue a indiqué à CNN que d’ici 25 ans, il n’y aura peut-être plus de forêts à Madagascar, et donc plus d’habitat naturel pour ces primates endémiques. Depuis, des milliers de personnes se sont mobilisées en signant une pétition adressée au gouvernement pour que le problème soit pris au sérieux.

 

1 COMMENT

  1. oui, mais il y a 1000ans la population était faible. Maintenant avec 23 million d’habitants et 50 million en 2030, ce n’est plus la même chose. Les besoins en charbon de bois vont sans cesse augmenter.

LEAVE A REPLY