De la légalisation du cannabis au Canada, à la plantation d’arbres à Madagascar

Crédit : Kyle St Hilaire (Instagram)
  • 84
    Partages

A moins que vous viviez dans une grotte, vous savez certainement déjà que très récemment, le Canada a pris la décision historique de légaliser la consommation de cannabis à but récréatif.

Aucun lien avec Madagascar ? Si, il y en a un (tout petit). Vous n’avez certainement jamais entendu parler de l’entreprise « Hazo ». Mais si vous êtes soucieux de la préservation des forêts de la Grande Île, qui disparaissent à un rythme alarmant, l’histoire de ce fabriquant de papier à rouler vous intéressera peut-être.

En effet, Hazo fait partie de ces sociétés qui accordent une importance particulière à l’environnement. Et pour chaque produit vendu, il fait planter un arbre à Madagascar (à travers un partenaire local).

Ainsi, au moment où cet article est écrit, Hazo revendique déjà plus de 30 000 arbres plantés dans la Grande Île.

D’après un article du Georgia Straight, le fondateur de cette entreprise serait un nomade qui serait passé dans la Grande Île en 2016. Un voyage qui lui a permis de constater l’état alarmant de la faune et de la flore, ainsi que la pauvreté de la population.

Selon des prévisions, rien qu’au Canada, l’industrie du cannabis légal pourrait peser plus de 5 milliards de dollars en 2022. Et si certains des acteurs de cette industrie décident de planter des arbres, comme le fait Hazo, on avancera un peu.