Crédit : Coder Bus
Crédit : Coder Bus

Faut-il enseigner le code à l’école ? C’est le sujet de débat dans tous les pays occidentaux. En effet, étant donné le développement du numérique, ne pas savoir coder ou ne pas comprendre le code pourrait être l’équivalent de l’analphabétisme d’aujourd’hui.

Mais dans l’un des pays les plus pauvres du monde, Madagascar, on a déjà du mal à construire les écoles, à donner des cours d’éducation civique et à apprendre à lire et à écrire, tout simplement.

Cependant, à défaut d’initiatives concrètes de la part des autorités, des jeunes commencent à amorcer la révolution du code dans la Grande Île. C’est le cas de ces bénévoles, regroupés au sein du projet Coder Dojo Madagascar, qui enseignent gratuitement le code. Récemment, le projet a d’ailleurs fêté ses deux ans.

 

Depuis, le Coder Dojo semble avoir fait des émules. En effet, cette année, une autre association a lancé le projet Women In Tech Madagascar. Là, ce sont les femmes qu’on incite à apprendre le code.

Ce qui est sûr, c’est qu’étant donné la pénurie des développeurs dans le monde, l’informatique (et non les ressources naturelles) pourrait très bien être le futur « levier de développement » de Madagascar.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here