Comment internet a essayé de sauver la petite Aina, victime d’un cancer du sang

0
365

Internet, c’est l’endroit où on voit toutes les bizarreries imaginables faire le buzz. Mais parfois, la mécanique virale du web 2.0 peut aussi être utilisée pour la bonne cause.

C’est ce qui est arrivé la semaine dernière, grâce à la page Facebook de « Compassion Madagascar ». En substance, cette organisation prend en charge des enfants défavorisés et atteints de maladies graves.

C’était le cas d’Aina, atteinte d’un cancer du sang. Et pour financer son traitement, l’organisation a fait un appel aux dons sur Facebook.

Un médicament à 1 million d’ariary le flacon

A Madagascar, le crowdfunding ne marche pas encore tout à fait. Alors, pour collecter des donations, Compassion Madagascar liste les médicaments dont les enfants ont besoin et reçoit celles-ci directement.

Au mois de mai, Aina avait par exemple besoin de trois flacons de Kydrolase à 1 million d’ariary le flacon. C’est six fois plus qu’un SMIG malgache.

Et visiblement, des gens ont répondu à l’appel puisque sur sa page Facebook (mois de juin), Compassion remerciait les internautes : « Merci pour les repas de tous les jours que vous préparez pour eux, merci pour la vente des gâteaux qui aide aux achats de médicaments, merci pour la recherche de Médicaments​ et différents​ coup de main que vous êtes en train​ de faire​ ».

Malheureusement, le 11 juillet, Aina « fait une hémorragie très grave actuellement, elle n’arrête pas de cracher du sang avec un énorme saignement du nez », lit-on sur une nouvelle publication de la page Facebook.

Avec ce statut, la vidéo d’une mère désespérée ainsi qu’une liste de médicaments à acheter. Et la solidarité des internautes a été sans précédent. Cette publication a été relayée plusieurs centaines de fois, les messages de soutien ont fusé de partout.

Hélas, hier, Aina s’en est allée. « Nous perdons nos mots au bout d’une marche ensemble pendant 11mois avec Aina et sa maman. Nous vous remercions tous », lit-on sur la dernière publication de Madagascar Compassion sur cette ado de 14 ans.

Agissez ! Sauvez des vies !

Aina n’est pas le seul enfant pris en charge par cette page Facebook. Début juillet par exemple, elle appelait aussi aux dons pour Jérémie, un bébé de 4 mois. « Il est hospitalisé hier pour évanouissement avec gonflement au niveau de son ventre », explique Compassion Madagascar. « L’emploi de ses parents est réparateurs de bicyclette. Et ils ont dû vendre ce qu’il avait de plus cher pour sauver leur bébé Ils n’ont aucun moyen pour acheter les médicaments et faire quelques bilans. Ils n’ont plus rien actuellement à l’hôpital même pour leur repas ».

La page est ici (attention, certaines images sont insoutenables).