Ces révélations de Jeune Afrique devraient inquiéter tous les Malgaches

12

Islamic State

L’attentat du 26 juin à Antananarivo ainsi que la persistance du phénomène dahalo dans le sud de la Grande Île prouvent que l’Etat malgache a du mal à assurer la sécurité de sa population. Et pourtant, il est possible qu’une menace bien plus inquiétante soit aujourd’hui à nos portes : l’Etat Islamique.

A quelques mois de la tenue du Sommet de la Francophonie à Madagascar, lors duquel des dizaines de chefs d’Etat seront présent, le magazine Jeune Afrique publie un inquiétant article sur la Grande Île. « À Antananarivo, le risque de voir débarquer des éléments de Daesh munis de faux papiers et ayant transité par Istanbul est pris très au sérieux, lit-on. Par ailleurs, selon plusieurs sources concordantes, des bateaux suspects en provenance des Comores accostent régulièrement dans le nord-ouest du pays en toute illégalité, profitant de la quasi-inexistence des contrôles. Un député, un homme d’affaires indo-pakistanais et un Comorien dirigeraient un réseau de recrutement de jihadistes ».

Le GIGN français, qui serait prêt à intervenir à Madagascar en cas d’attaque, semble également préoccupé. Dans un récent reportage de Réunion 1ère, un responsable explique que « la construction massive de mosquées avec des prônes d’islam très radical à Madagascar est un signe avant-coureur d’une possibilité de radicalisation de ce pays-là ».