Ce politicien américain voudrait « déporter » des immigrés à Madagascar

Malgré la purge récemment entamée par Twitter contre les propos haineux, ce genre de discours est encore visible sur la plateforme de microblogging :

« Tous les Dreamers devraient être déportés à Madagascar jusqu’à ce qu’on construit le mur. Si vous les envoyez au Mexique, ils trouveront juste un moyen de revenir en une semaine ».

En 2012, l’administration Obama a créé une loi pour « permettre aux personnes amenées illégalement aux États-Unis, en tant qu’enfants, le droit temporaire de vivre, d’étudier et de travailler en Amérique », selon les explications de The Guardian. Et les Dreamers est le surnom qui a été donné aux jeunes qui ont pu profiter cette loi.

Une loi à laquelle l’extrême droite américaine est bien entendu opposée.

En ce qui concerne Paul Nehen, il est connu pour ses propos inflammatoires et sa sympathie pour les idées d’extrême droite ou même antisémites.

Le 27 décembre, il indiquait sur Twitter qu’il lit un livre qui blâme les juifs pour l’antisémitisme.

https://twitter.com/pnehlen/status/945827637607452673

Et certains voient dans ses propos sur la déportation d’immigrés à Madagascar un parallèle avec le projet nazi de déporter les juifs d’Europe dans la Grande Île durant la seconde guerre mondiale.

Paul Nehen avait le soutien de Breitbard (qui a également aidé Donald Trump). Mais ce site a récemment coupé ses liens avec l’homme politique.