Avortement, LGBT… Trudeau casse les tabous dans son discours à Madagascar

0
1854

Des dizaines de chefs d’Etat ont pris la parole lors du Sommet de la Francophonie à Antananarivo. Mais s’il y en a un qui a fait parler de lui sur les réseaux sociaux, c’est bien le Premier Ministre du Canada, Justin Trudeau.

Ce qui est clair, c’est que le chef d’Etat canadien n’a pas peur de la polémique. Premier moment intéressant, Justin Trudeau présente ses condoléances à la famille de Fidel Castro.

Deuxième moment, c’est quand il évoque les droits des femmes, sans oublier le droit à l’avortement (devant des chefs d’Etat africains).

Mais le véritable moment fort de son discours, et qui fait couler beaucoup d’encre chez les communautés conservatrices malgaches, c’est lorsqu’il évoque les droits des homosexuels : « Puisqu’on est entre amis, on va se dire les vraies choses. Ici, on aime parler des droits, des libertés. Eh bien, les membres des communautés lesbienne, gai, bisexuelle et transgenre souffrent dans trop de pays, incluant certains membres de la francophonie ».

Après ce discours qui fait débat, Justin Trudeau s’est expliqué dans une interview sur TV5 Monde.

LEAVE A REPLY