Andy Razafindrazaka, le plus jeune batteur de Madagascar !

0
583

Nous sommes partis à la rencontre du jeune Andy Razafindrazaka. Du haut de ses 10 ans, Andy manie à la perfection la batterie comme les plus grands batteurs de ce monde. Focus sur lui.

Le Blog de Madagascar : Bonjour Andy. Voilà un bout de temps maintenant que tu fais de la batterie. Pourquoi la batterie et non, par exemple, la guitare ?

Andy Razafindrazaka : Nous avons chez nous presque tous les instruments de musique et je vois passer beaucoup de musiciens, donc j’avais le choix. Pour moi, la batterie c’est un instrument qui est plutôt facile à jouer. Mais ce qui m’a vraiment donné le plus envie d’en faire, c’est un de mes jeunes cousins qui est batteur en France et qui est venu en vacances à Madagascar en 2014. Il jouait tellement bien de la batterie qu’il m’a donné envie d’en jouer.

LBM : A part la batterie, est ce que tu as un autre instrument de prédilection ?

AR : La batterie est mon instrument principal. J’apprends aussi le piano et je joue un peu de basse.

LBM : Comment fais-tu pour gérer la musique et l’école en même temps ? La journée type d’Andy Razafindrazaka c’est comment ?

AR : Gérer la musique et l’école, ce n’est pas toujours facile, mais j’y arrive quand même avec un minimum de discipline et de régularité. Par exemple, le matin après le réveil et les préparatifs pour aller à l’école, je fais 5 mn d’exercice de batterie par jour. Après la classe, je fais du sport : du foot, du basket, du ping-pong ou de la natation. J’aime bien aussi les jeux vidéo et regarder des dessins animés, des films et du sport à la télé. Après ces loisirs, je fais mes devoirs de classe et, après dîner, je me prépare pour me coucher. Le week-end, si je n’ai pas de concert, j’aime bien faire le bœuf dans les soirées jazz.

LBM : Combien de fois par semaine répètes-tu ?

AR : Je répète avec mon groupe une fois tous les 15 jours mais quand nous avons des dates de concerts, c’est une ou 2 fois par semaine.

LBM : La question bateau, quel est ton musicien préféré ?

AR : Je n’ai pas vraiment de musicien préféré. Je pense que tous les musiciens qui jouent bien sont intéressants que ce soit les musiciens de jazz, variété, rock, etc.

LBM : Tu écoutes quoi comme musique ?

AR : J’écoute du jazz, bien sûr, et aussi de la musique urbaine, notamment du rap et du R’n’B, comme le font tous les jeunes d’aujourd’hui.

LBM : Comment vois-tu ta carrière ?

AR: Je voudrais continuer la musique et  faire un maximum de concerts. Mais j’aimerais aussi avoir un autre métier à côté de la musique, tout comme mon père.

LBM : Tu rêves de jouer avec qui ?

AR : Je rêve de jouer avec de grands musiciens comme Pat Metheny, Herbie Hancock ou Stanley Clarke.

LBM : Andy, tu es devenu un exemple pour pas mal d’enfants (et peut-être même pour des adultes), qu’est-ce que tu aimerais leur dire par rapport au fait de travailler dur ?

AR : Faîtes la musique que vous aimez d’abord et puis aussi apprenez les autres musiques ! Travaillez beaucoup votre instrument, essayez de jouer avec le maximum de gens et gardez confiance !

Merci à Andy pour cette interview. On te souhaite une longue longue carrière !