Home Startup & Innovation Allo Taxin’akà, l’Uber malgache en mode système D

Allo Taxin’akà, l’Uber malgache en mode système D

0
Allo Taxin’akà, l’Uber malgache en mode système D
Image : Allo Taxin’Akà

Souvenez-vous, il y a quelques mois, nous vous parlions de PIMP, une statrup malgache qui a tenté d’apporter le modèle d’Uber à Madagascar.

PIMP fonctionnait exactement comme Uber dans d’autres pays, avec une application, un système de géolocalisation, etc.

Mais après une phase beta, la société a décidé d’interrompre « momentanément » son service de mise en relation « pour des raisons techniques et stratégiques ».

Pendant ce temps, un autre Uber malgache a vu le jour : Allo Taxin’akà. Le principe est toujours le même, mais cette fois-ci, c’est du low-tech et du système D.

Pas d’application, pas de géolocalisation façon Uber, puisque tout se passe via MP sur Facebook, SMS ou appel téléphonique.

« Pour faire une demande de course avec notre service Allo Taxin’aka, et afin de pouvoir négocier les prix avec nos taxi membres nous vous rappelons que nous avons besoins de la date, de l’heure, ainsi que l’endroit de départ et de destination final exacte afin de vous satisfaire et ainsi vous donnez le tarif le moins chère », lit-on sur la page Facebook de ce nouveau service, qui compte déjà une quinzaine de milliers d’utilisateurs.

Une solution qui est peut-être mieux adaptée à la situation de Madagascar, où peu deux gens ont accès à internet. Et même ceux qui ont ce privilège, ils n’accèdent surtout qu’à Facebook et Messenger, étant donné que ces sites bénéficient de tarifs préférentiels au niveau des opérateurs.

Par ailleurs, Allo Taxin’Akà a une entrepreneure malgache chevronnée dans son équipe : Harilala Ramanantsoa, la fondatrice de Mada Vision (braderie de Madagascar).