A Tamatave, la maison en bouteille plastique qui résiste aux cyclones

En début d’année, Tamatave a été frappé par le violent cyclone AVA. La ville était sans dessus-dessous, mais la maison en bouteille plastique d’Art-Iary a résisté.

« Ava a avalé : toutes les clôtures, la maison de la famille du gardien, un bungalow, une partie du toit en falafa d’une maison, une partie du toit en tôle de la maison en bouteilles plastique MAIS la maison en bouteille à résisté », lit-on sur la page Facebook.

Art-Iary est un groupe de jeunes de Tamatave qui fait la promotion de la culture et de l’écologie.

Actuellement, ils construisent un village artistique et la maison en bouteille fait partie des constructions de ce village.

Pourquoi est-ce important ?

 Madagascar fait actuellement face à un problème de gestion des déchets. En même temps, la plupart des gens n’ont pas les moyens de se construire des maisons en dur et vivent de ce fait dans des maisons en tôle ou en bois, qui les rendent plus vulnérables aux cyclones.

De ce fait, les maisons en bouteille plastique pourraient représenter une solution durable non seulement pour la gestion des déchets mais aussi pour les problèmes de logement (car cela revient théoriquement moins cher). Et quand on apprend que la construction (expérimentale) a résisté au cyclone, cela rend la solution encore plus intéressante pour les Malgaches et notamment dans les régions côtières où les matériaux de construction traditionnels coûtent cher.

CLIQUEZ ICI POUR DECOUVRIR COMMENT ON FABRIQUE LES MAISONS EN BOUTEILLE PLASTIQUE ET COMMENT CELA A PERMIS AUX GENS DE SE CONSTRUIRE UNE MAISON AU NIGERIA.