J’ai pris 10 exemples VRAIMENT extrêmes, pour mettre en avant le décalage entre le malgache officiel et la langue parlée dans la rue.

#1 PEPETA !

Le fameux « pepeta » ! Ce mot a fait le buzz cette année le jour de la Saint-Valentin après une interview dans les bas-quartiers. Une jeune femme a déclaré qu’elle allait offrir du « Pepeta » à son copain. Et les internautes y ont compris « relations sexuelles ».

Depuis, ben, les gens l’utilisent.

#2 Tsein (ts1)

Je ne suis pas sûr que ce soit comme ça que ça s’écrit mais cela fait des lustres que ce mot est utilisé pour dire « fille ». Pourtant, pas encore reconnu.

#3 Kôfa

Mec

#4 Dizina !

Le terme le plus fun utilisé pour parler d’ébriété.

#5 Gain !

Dérivé d’un jeu, on utilise ce mot pour dire qu’on a surpris ou attrapé quelqu’un.

#6 Kalamina

Malgachisation de « calme ».

#7 Pezy

Pécho !

#8 Degany

Grave

#9 Tslem’

Calmement

#10 Midorororo

Se dit de quelqu’un trop calme, mou.

LEAVE A REPLY