Voici la preuve que les Malgaches ne se sont pas enrichis (sauf les riches)

0
174
By Rafael Medina, Licence Creative Commons https://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/
By Rafael Medina, Licence Creative Commons https://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/

On a peut-être trouvé la preuve que les Malgaches ne se sont pas enrichis. Et cette preuve, elle vient du Père Pedro, le prêtre catholique dont l’association Akamasoa a déjà secouru au moins 400 000 personnes en situation d’extrême pauvreté à Madagascar.

Dans un billet publié au mois de mars, le Père Pedro explique qu’en raison du nombre croissant de pauvres qui viennent frapper à ses portes, l’association a du faire un pas en arrière et loger des gens dans des maisons en bois de 3m x 3m alors qu’en 2006, elle avait commencé à les détruire au profit de constructions en dur :

« Il y a 10 ans, en 2006, nous avions préparé un grand repas avec des milliers de personnes pour fêter la destruction des maisons en bois, et leur remplacement par des logements en dur. C’était 10 ans en arrière. Aujourd’hui, à cause de l’augmentation de la pauvreté et du nombre de toutes les familles en provenance de la rue qui frappent à notre porte, nous avons dû, contre notre volonté, recommencer à faire des maisons en bois.

Pour deux raisons : pour loger immédiatement ces familles de la rue qui viennent jusqu’à nous ; et, ensuite, pour donner une habitation individuelle à toutes les autres qui vivent depuis longtemps entassées dans les dortoirs communautaires de notre Centre d’Accueil.

[…] Ainsi nous avons recommencé à faire ces maisons en bois qui servent de première urgence et où les familles commencent l’apprentissage du vivre ensemble, entre elles et aussi avec leurs voisins. Elles y vivent à 5,6 et même 7 personnes ; dans 9m2, c’est exigu ! Mais c’est déjà mieux que de vivre sur les trottoirs ou les marchés de la ville. »

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here