Si vous vivez à Madagascar, vous savez certainement déjà que depuis 2015, la Grande Île interdit partiellement l’usage et la vente des sachets en plastique. Pour contourner ce décret, de nombreux commerçants ont commencé à utiliser des sacs en plastique plus épais et plus chers mais légaux, tandis que d’autres utilisent les mêmes sacs mais sans bretelles, afin de contourner la régulation.

Cependant, il existe une autre solution. Elle est à la fois biodégradable et made in Madagascar. En effet, depuis l’année dernière, l’entreprise Gasy Plast propose un nouveau type de sachet qui est à base de fécule de maniocs qui se décompose très rapidement et ne nuit pas à l’environnement.

Depuis quelques jours, cette innovation malgache ne cesse de faire parler d’elle, à l’image de ce reportage d’AFP ou encore d’articles de RFI, et d’AfricaNews.

 

Par ailleurs, si l’entreprise malgache ne produit encore que pour la Grande Île, elle envisage d’exporter son produit en Afrique et en Asie, au fur et à mesure que les pays de ce monde décident d’interdire les sacs non-biodégradables.

Ci-dessous également une interview de Gasy Plast avec la chaîne locale RLI, juste après le lancement de ce produit. L’entreprise y explique que ses sachets peuvent même être utilisés pour faire du compost.

PARTAGER

Laisser une réponse