Si de l’intérieur, Madagascar a parfois l’air pauvre culturellement, à l’étranger, la Grande Île est perçue comme un pays riche en talents.

Inutile de citer les artistes malgaches, comme le défunt Régis Gizavo, qui cartonnent à l’étranger, mais qui ne séduisent pas forcément les foule à l’intérieur du pays.

Cependant, il y a des exceptions : des artistes qui font un tabac à l’étranger, mais qui sont également très populaires dans la Grande Île. Et Jaojoby, le roi du Salegy, fait partie de ces exceptions.

Par ailleurs, Jaojoby fait aujourd’hui partie de la liste des « artistes africains qui s’engagent pour le continent », postée par RFI.

Avec d’autres monuments comme Magic System, Tiken Jah Fakoly, ou encore Coumba Gawlo, Jaojoby est aujourd’hui un « relais capable de faire passer des messages ».

« A Madagascar, dans l’océan Indien, la déforestation massive a mis la question environnementale au cœur des préoccupations. Jaojoby, le chanteur le plus populaire de l’île, est de ces lanceurs d’alerte qui ont participé aux deux tournées de sensibilisation Wake Up Madagascar en Amérique du Nord », lit-on dans la liste de RFI.