Madagascar continue d’impressionner le monde grâce à ses entrepreneurs. Malgré l’étiquette de pays pauvre attachée à la Grande Ile, les jeunes commencent à émerger dans l’entrepreneuriat.

Si vous lisez régulièrement Le Blog de Madagascar, vous devez certainement déjà en connaître quelques-uns. Heritiaina Randriamananatahina fait partie de ces personnes qui veulent changer le pays.

En 2016, il a gagné un concours d’entrepreneuriat panafricain, grâce à Fiombonana, une société qui vend des produits agroalimentaires dans les 4 coins de Madagascar. Et aujourd’hui, le jeune entrepreneur figure dans la liste des « 30 jeunes entrepreneurs les plus prometteurs en Afrique 2017 » (la version internationale, s’il vous plaît).

Selon Mfonobong Nsehe, l’auteur de la liste, il s’agit des « boss de demain » en Afrique. « Ils sont impatients de changer l’Afrique et, ensemble, ils représentent le chef d’entreprise, novateur et intellectuel le meilleur de leur génération », lit-on dans l’article.

Le plus impressionnant dans l’histoire de Heritiaina Randriamananatahina, c’est que rien ne le prédestinait à vivre une success-story. Dans les pays comme Madagascar, l’entrepreneuriat est souvent réservé à la classe moyenne ou aux classes aisées.

Heritiaina Randriamananatahina a des origines modestes et vivait dans un coin reculé de Madagascar. Il a fondé son business en commençant par des petits boulots. Voilà pourquoi, quand il a gagné l’Anzisha Prize en 2016, il a galvanisé toute une nation.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here