Selon Erick Rajaonary, Madagascar dépend trop de la politique politicienne

En substance, c’est le message qu’a véhiculé Erick Rajaonary, PDG de la société Guanomad et président du groupement du patronat malgache.

En voyage à l’étranger, il a été interviewé par France 24, une visibilité dont il a profité pour donner sa vision sur le pays. Et selon Erick Rajaonary, « Madagascar n’est pas pauvre mais appauvri ».

Personne ne contredira le chef d’entreprise lorsqu’il dit que « le potentiel est là ».

Néanmoins, selon lui, les entreprises malgaches dépendent trop de la politique politicienne.

« Si aujourd’hui, c’est le secteur privé qui dicte la politique économique de Madagascar, je vous donne deux ou trois ans et le pays repartirait automatiquement », assure-t-il.

Ecoutez l’interview ci-dessous.