Sami Andria revient sur sa dangereuse cascade qui avait fait le buzz en 2016

0
288

Il y a un an et quelques mois, Sami Andria était un parfait inconnu. Bien entendu, les amateurs de sports extrême le connaissaient déjà à Madagascar. Mais pour le grand public, Sami n’est devenu une célébrité qu’après cette cascade qu’il a postée l’année dernière : potentiellement dangereuse et pleine de sensations fortes.

Dans un pays (voir un continent) où les sports extrêmes sont encore très peu reconnus, Sami et d’autres sont des précurseurs. Et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il ne manque pas d’audace.

Un an plus tard, le jeune rider sort un making-off de cette fameuse cascade. « Comme pour toutes choses, on a fait des essais », raconte-t-il.

Sinon, Sami y évoque également un mauvais pressentiment. En entrant dans l’église, pour monter au clocher, il avait vu un cercueil. Un « mauvais présage » qui l’a effrayé, mais qui ne l’a finalement pas empêché de réaliser sa vidéo.

En 2016, celle-ci a suscité pas mal de critiques. Et le making-off confirme que tout s’est fait sans dispositif de sécurité. « Je ne nie pas que c’est dangereux, mais si je le fais c’est parce qu’il y a eu beaucoup d’entraînement derrière, explique-t-il. Je sais ce que je fais ».

Pour voir le making-off, c’est par ici.

LEAVE A REPLY