Crédit : Tragédie 3.0
Crédit : Tragédie 3.0

Récemment recréé, le groupe Tragédie tente de faire son come-back. Hier, il a débuté sa tournée internationale à Madagascar, dans le Coliseum d’Antananarivo, capable d’accueillir plus de 30 000 personnes. Mais malgré un spectacle de qualité, une sonorisation de dingue et un artiste invité très populaire, le public était peu nombreux, comme peut en témoigner cette vidéo relayée sur les réseaux sociaux.

 

ankafizo kosa e …

Posted by Faly Rakoto on Sunday, October 23, 2016

« On est là ! »

Malgré l’échec de ce premier concert de sa tournée, Tizy Bone, le membre malgache du groupe mythique des années 2000, ne décourage pas, comme il l’a montré dans une vidéo qui circule actuellement sur les réseaux sociaux. Le chanteur remercie tout le monde et rassure qu’il est « costaud jusqu’à la fin ».

En tout cas, si le public n’était pas au rendez-vous lors du concert de Tragédie à Madagascar, en Europe, où il va poursuivre sa tournée, le groupe a encore pas mal de fans qui se rappellent très bien des succès de « Hey oh » ou « Sexy pour moi ». Et il peut compter sur une bonne couverture médiatique.

Pour vous faire oublier les images de gradins vides du Coliseum de Madagascar, voici quelques photos prises lors d’un spectacle de Tragédie en Belgique, pour la clôture des « 24 heures vélos ».



Le coupable, c’est peut-être aussi la crise !

En tout cas, ce qui s’est passé hier devrait faire réfléchir tous les artistes à Madagascar et rappeler qu’en cette période de crise, vendre 30 000 places est un grand défi. Lova Rasamimanana, l’un des plus importants organisateurs d’événements à Madagascar, en 2013, avait déjà confirmé que « l’époque n’est plus aux grands concerts ».

Il a déjà fait venir des artistes internationaux dans la Grande Île, pour ne citer que Tragédie en 2004, Yannixk Noah en 2008 ou encore la Fouine en 2009. Mais en 2013, il déclarait dans une interview sur No Comment que « Les gens sont fauchés. Ou plutôt il y a ceux qui sont prêts à dépenser 100 000 Ar dans une soirée pour de la bière, mais qui vont être réticents à payer 5 000 Ar pour un spectacle. A la limite, mieux vaut organiser des concerts gratuits et faire consommer le public à l’intérieur. C’est ce que nous faisons. Nous remplaçons les grands concerts par des shows-cases, des promos dans des salles de 150 à 200 personnes où nous sommes sûrs que toutes les places sont prises. C’est plus rentable qu’un concert en plein air de 50 000 personnes où tu ne vendras que 100 billets ».

1 COMMENT

  1. cette année presque tous les concerts qui se sont passés dans ce stade étaient tous comme ça, c’est peut-être à cause de la crise, mais il y a peut-être aussi une manque de communication, de pub

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here