Photos : déploiement de drones humanitaires à Madagascar

0
175

A défaut d’hélicoptères, Madagascar utilisera des mini-drones pour « comme outils d’évaluation des catastrophes », comme les inondations qui ont récemment affecté le pays et qui pourraient encore l’affecter si les effets du phénomène climatique El Niño continue de s’abattre sur le Nord.

Sur sa page Facebook, la BNGRC, ou Bureau National de Gestion des Risques et des Catastrophes, a récemment annoncé sur sa page Facebook le don de 3 drones par l’UNICEF, « dont un est réservé à l’entraînement et deux autres pour les activités de surveillance périodique, de reconnaissance, d’évaluation et de sauvetage ».

 

 

 

 

 

 

« La maîtrise et l’utilisation des nouvelles technologies afin de renforcer les interventions d’urgences sont importantes. Elles apportent une réelle valeur ajoutée aux prises de décision et aux interventions d’urgence. Cette initiative de disposer de drones répond aux besoins de prévention et d’intervention d’urgence du BNGRC. C’est la raison pour laquelle le BNGRC a sollicité l’UNICEF pour financer l’acquisition et la formation en pilotage de drones », souligne Thierry VENTY, Secrétaire Exécutif du BNGRC.

Ce type de machine a généralement une autonomie de moins de 20 minutes et une portée de un kilomètre ou plus. Il est le plus souvent utilisé par les photographes et les vidéastes. Un drone comme celui-ci coûte au moins 2 500 dollars.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here