Parti de rien, Heritiana est aujourd’hui l’un des meilleurs startupers d’Afrique

0
411
Crédit : Harinjaka Ratozamanana
Crédit : Harinjaka Ratozamanana

Si de nombreux jeunes diplômés hésitent encore à franchir le pas de l’entrepreneuriat à Madagascar, c’est parce qu’ils estiment ne pas avoir les fonds nécessaires pour commencer leurs propres business. Il s’agit d’une erreur car si vous avez une idée, vous ne devez pas attendre d’avoir des fonds que vous n’aurez peut-être jamais. Allez-y, commencez petit, et les fonds arriveront si le projet tient la route.

Et l’histoire de Heritiana Randriamanana Tahina, jeune entrepreneur de 22 ans, devrait vous inspirer. Heritiana n’est certainement pas ce qu’on appelle un « gosse de riche » à Madagascar. Il perd sa mère quelques jours après sa naissance, en 1994 et ne sait pas qui est son père. Le jeune homme a été élevé par sa grand-mère dans le district de Faratsiho. A 16 ans, il arrête l’école et décide de faire des petits boulots, comme vendeur de caca-pigeons pour son oncle.

Mais 6 ans plus tard, il devient chef d’entreprise. En effet, aujourd’hui, Heritiana est le patron d’une petite start-up d’agrobusiness appelée Fiombonana, et compte 12 employés.

Par ailleurs, ce startuper qui a émergé des campagnes malgaches fait partie des 12 finalistes de la « Anzisha Prize », un prestigieux concours d’entrepreneuriat panafricain qui récompense les meilleures idées du continent.

« Il y a quelques mois, nous avons eu pour mission de trouver le plus jeune et meilleur entrepreneur de #Madagascar, nous avons trouvé Randriarimanana Tahina Heritina grâce au journaliste Clarel Faniry Rasoanaivo qui était un de ses clients, aujourd’hui il est en route pour la finale Africaine du prix The Anzisha Prize qui récompense les jeunes entrepreneurs âgés de 15 à 22 ans qui participent activement au changement, grâce à des solutions innovantes et axées sur les personnes dans toute l’Afrique », raconte Harinjaka Ratozamanana, du hub d’innovation Habaka, sur sa page Facebook.

En effet, outre le fait que son histoire peut servir d’inspiration pour sa génération, Heritiana se distingue aussi par son impact sur sa communauté. Comme l’explique sa page « Anzisha Prize », il souhaite créer des emplois pour des milliers de paysans grâce son entreprise.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here