Nouveau jet privé ? Le président malgache répond à la polémique

0
163
Suivez l'information en temps réel avec Le Blog de Madagascar !
Crédit : Présidence de la République de Madagascar
Crédit : Présidence de la République de Madagascar

Hery Rajaonarimampianina, le président de la république malgache, a-t-il acheté un nouveau jet privé ? Depuis quelques semaines, des rumeurs sur l’achat d’un nouvel avion présidentiel préoccupaient les Malgaches.

Aujourd’hui, Hery Rajaonarimampianina répond. « Ni moi, ni la présidence, ni l’Etat, n’avons acheté un avion, dément-il. Quand je me déplace, je prends des avions de ligne et parfois, nous louons aussi ».

Néanmoins, le démenti du président de la république ne satisfait pas tout le monde car il laisse plusieurs questions sans réponses.

« Le Président a affirmé que cet avion ne lui appartient pas mais il n’en a pas révélé le nom du propriétaire. Pourquoi ne donne-t-il pas de réponse précise sur le nom du propriétaire ou encore sur l’argent qui tourne autour   C’est cela la transparence …Nous réclamons plus de transparence sur ce dossier Falcon 900EX », écrit par exemple le groupe d’activistes Wake Up Madagascar sur sa page Facebook.

Quant à l’Express de Madagascar, il est allé sur le site PrivateFly pour avoir une estimation de ce que la location d’un jet Falcon 900EX peut coûter à l’Etat pour faire le déplacement Antananarivo-Istambul. Et voici ce qu’il écrit :

« Selon les sites spécialisés dans la location d’aéronefs privés, le coût de location d’un Falcon 900EX pour relier Antananarivo à Istanbul, s’élève à environ 200 000 euros, soit environ 700 millions d’ariary. La simulation a été faite sur le site web de PrivateFly, une « entreprise d’aviation privée à la plus forte croissance en Europe », et sur celui d’une autre agence, la JetAgency. Et c’est ce type d’avion loué à environ 7 000 euros de l’heure, appartenant au constructeur Dassault, que le président de la République a affrété pour l’emmener au sommet humanitaire mondial, où il était question de pauvreté et de réponse aux urgences. »

200 000 euros ou 700 millions d’ariary, cela équivaut à près de 700 mois de salaire pour un cadre moyen à Madagascar (si le salaire est de 1 million d’ariary). Et deux fois plus pour un jeune qui travaille dans un call center.

(Source)

Laisser une réponse