Au fur et à mesure que les personnes accèdent aux réseaux sociaux à Madagascar, la culture devient une démocratie. Désormais, ce ne sont plus les chaînes de télévision, ni éditeurs qui ont le pouvoir, mais le public : les gens comme vous et moi qui partageons ce qu’on aime bien (« sharing is caring ») et qui, à chaque clic, amplifions la mécanique virale des réseaux sociaux.

En 2016, de nombreux artistes malgaches se sont fait un nom grâce à ces nouveaux canaux. Parmi eux, la slameuse Caylah et le groupe RyKala Vazo.

(CLIQUEZ SUR SUIVANT OU PRECEDENT POUR VOIR LES AUTRES GROUPES)

Retour

1. Caylah et son slam engagé

Lorsque le clip « Madagascar » de Caylah a été mis en ligne, la slameuse malgache n’attendait pas à ce qui allait suivre. Pourtant, avec ses paroles engagées, elle a su toucher une jeunesse révoltée avec des paroles qui disaient tout haut ce que tout le monde pensait tout bas.

 

CAYLAH / Madagascar /Lisez notre interview de Caylah ici : http://blog.myasa-mada.com/interview-de-caylah-la-slameuse-enragee-qui-fait-le-buzz-sur-facebook/

« Fa kilao an’ny vaotabia zao eny amin’ny la côte no efa mandeha amin’ny euro. Nefa ialahy ra resaka ariary mbola ZERO »

« Sur les côtes, les tomates se vendent en euros. Toi, côté ‘ariary’ t’es à zéro »

Note : cette vidéo a été publiée sur notre mur avec l’accord de l’artiste

Posted by Le blog de Madagascar on Thursday, January 14, 2016

Retour

Laisser une réponse