Offshore

Madagascar fait partie des pays les plus pauvres de la planète, si l’on tient compte du PIB par habitant. Pourtant, la Grande Île a déjà tous les atouts pour émerger. Preuve en est, elle fait partie selon un rapport d’Africa Oil & Power des pays les plus intéressant pour les investissements dans les secteurs pétroliers et gaziers.

Derrière la Mauritanie et devant l’Afrique du Sud, Madagascar se classe deuxième dans le classement « Africa’s Top 10 Places to Invest in 2016 ». Les atouts du pays ?

Le rapport cite le fait que les réserves en huile lourde de Madagascar sont encore peu explorées, ainsi que la taxe de seulement 21 % pour les entreprises et les faibles redevances, sans oublier la régulation qui est plutôt simple.

« Des petits et les grands opérateurs sont dans le pays, y compris le géant pétrolier français Total, qui explore des réserves de pétrole offshore, tandis que des compagnies chinoises et nigériennes cherchent du gaz dans le Canal de Mozambique », explique ce rapport.

Cette mise en avant positive est bien entendu bénéfique pour l’économie de Madagascar. Cependant, l’histoire a montré que la croissance qui découle de ce type d’investissement n’est pas toujours « partagée » avec la population, ce qui provoque parfois des crises politiques.

PARTAGER

Laisser une réponse