Le taux de chômage des Malgaches en France serait inférieur à la moyenne des immigrés

2
46

paris

Actuellement, l’Etat veut compter sur la diaspora malgache en France, parfois surnommée « gasypora », afin de servir de levier de développement pour la Grande Île. Mais encore fallait-il connaitre celle-ci. Ainsi, pendant un an, une étude a été menée pour identifier celle-ci. Et fait intéressant, selon une publication relayée par l’ambassade de France à Mada, « au niveau socio-économique on relève que le taux de chômage des immigrés malagasy est inférieur aux taux de chômage moyen des immigrés en France ».

Sinon, l’étude a également montré que la majorité des immigrés malgaches en France sont des femmes (63 %) et que 60 % des Malgaches qui vont étudier dans l’Hexagone arrivent jusqu’au Master ou au doctorat.

Sinon, 87% des personnes sondées seraient prêtes à participer au développement. Mais, il faut savoir que cette diaspora a aussi une certaine méfiance envers son propre pays (et nous ne la donnons pas tort).

Citée par RFI, Lanto Rahajarizafy, directeur de la diaspora au ministère des Affaires étrangères, évoque la « Méfiance envers la corruption, méfiance envers l’Etat, envers le gouvernement. Ils sont réticents aussi parce qu’ils ne connaissent pas les opportunités, les démarches à suivre. Mais malgré cette réticence, il y a cette volonté. »

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. effectivement avant le coup d etat des medecins ingenieurs ouvriers qualifies avient l intention de revenir au pays a cause de TGV ces gens la avaient annules leur retour
    d ou l association GTT leur but retour de ravalomanana au pouvoir
    pour moi personnelement le retour de ravalo est une surete et je rentre au pays sans poser de
    question mais pas avec les idiots qui gouvernent en ce moment

Laisser une réponse