Si vous vivez à Madagascar ou si suiviez l’actu sur la Grande Île, vous devez certainement déjà savoir que le pays accueille actuellement le Sommet de la Francophonie. Et parmi les chefs d’Etat présents lors de ce rendez-vous international, il y a Justin Trudeau, considéré comme l’un des chefs d’Etat les plus cool et les plus ouverts de la planète.

Outre sa politique pro-migrants, contrairement à des politiciens comme Donald Trump ou Marine Le Pen, Justin Trudeau est également un défenseur des droits de la communauté LGBT ou lesbienne, gai, bisexuelle et transgenre.

Et le Premier Ministre canadien a profité de cet évènement pour promouvoir les droits de cette communauté, lors de son discours. « Puisqu’on est entre amis, on va se dire les vraies choses. Ici, on aime parler des droits, des libertés. Eh bien, les membres des communautés lesbienne, gai, bisexuelle et transgenre souffrent dans trop de pays, incluant certains membres de la francophonie », a-t-il déclaré.

Justin Trudeau n’a cité aucun pays, mais il est à noter que de nombreux pays membres de l’OIF, notamment en Afrique, sont encore très peu tolérants vis-à-vis des LGBT.

Sinon, le chef d’état canadien a également évoqué  le droit à l’avortement ainsi que les mutilations génitales. Sa déclaration fera certainement couler beaucoup d’encre chez les conservateurs à Madagascar.

Laisser une réponse