Sur une publication sur sa page Facebook, le ministère des affaires étrangères relaye la déclaration du Premier Ministre Mahafaly Solonandrasana Olivier, concernant la fin de l’épidémie de peste pulmonaire urbaine.

« Au vu du dernier cas confirmé du 03 novembre 2017, la fin de l’épidémie de peste pulmonaire urbaine à Madagascar qui s’est apparue en aout 2017 est déclarée. Toutefois, nous devons rester vigilants étant donné que la saison pesteuse continue jusqu’en avril 2018.

En effet, le nombre de nouveaux cas de peste a diminué considérablement dès la cinquième semaine après le début de l’épidémie. Ce qui indique que les mesures de santé publique prises pour contenir l’épidémie ont été efficaces. Actuellement, des cas sporadiques de cas suspect de peste continuent d’apparaitre dans les foyers naturellement pesteux de Madagascar.

La surveillance et le traitement des patients suspects de peste se poursuivent, mais le dernier cas confirmé de peste pulmonaire dans la liste linéaire de la récente épidémie de peste pulmonaire urbaine s’est produit le 03 novembre 2017.
Le Gouvernement de Madagascar a piloté et coordonné la réponse, avec le soutien de l’Institut Pasteur Madagascar, de l’Organisation Mondiale de la Santé et d’autres partenaires.

Au cours de cette crise sanitaire, les Malgaches se sont réunis – agents de santé, leaders communautaires et familles – pour faire face à une épidémie sans précédent. Nous remercions les volontaires, les organisations de la société civile, les entreprises locales et les donateurs internationaux qui les ont soutenus.
Grâce aux efforts déployés pour réduire le risque de propagation internationale, aucun cas de peste lié à cette épidémie n’a été signalé au-delà des frontières nationales de Madagascar.

Le Gouvernement de Madagascar travaille actuellement avec l’OMS et d’autres partenaires pour maintenir les efforts de lutte contre des flambées épidémiques éventuelles et élaborer une stratégie à plus long terme pour la prévention et le contrôle de la peste à Madagascar. Qu’ils puissent trouver ici nos profondes reconnaissances.

Un soutien continu pour maintenir la réponse est nécessaire pour la vigilance, l’identification et le traitement actif des contacts, le contrôle des rongeurs et des puces, et les enterrements dignes et sécurisés. Le Gouvernement de Madagascar exprime par la présente ses sincères remerciements à l’endroit de tous ceux qui ont œuvré ensemble avec lui pour arriver à cette situation de fin d’épidémie.

Source : Primature »