Attentat d’Antananarivo : le gouvernement dément les accusations

0
57
Le président Rajaonarimampianina et le premier ministre devant les médias. Crédit : Présidence de la République de Madagascar
Le président Rajaonarimampianina et le premier ministre devant les médias. Crédit : Présidence de la République de Madagascar

Suite à l’explosion d’une grenade sur la foule au stade de Mahamasina, lors d’un concert de la fête nationale malgache, le président de la république ainsi que le premier ministre sont déjà intervenus devant les médias hier soir. « Ce qui s’est passé aujourd’hui inacceptable », a déclaré le premier ministre. Puis, il a indiqué qu’une rumeur qui se répand actuellement accuse le gouvernement d’être derrière cet attentat. Pour lui, ça n’a aucun sens. Pour le moment, l’attentat n’est pas revendiqué. Mais il semblerait que le premier ministre pense que c’est l’un de ses adversaires politiques qui en est l’auteur. En effet, dans la même déclaration, il a également dit : « partout dans le monde, on observe ce qu’on appelle ‘trêve politique’. C’est une manière de montrer son amour pour sa patrie. C’est la fête nationale et pourtant on a semé le trouble afin de calomnier le gouvernement ». L’islam radical n’a pas été évoqué.

PARTAGER

Laisser une réponse