Il n’y aura pas de drapeau malgache aux remises de médailles de la CJSOI

1
84

MISE A JOUR : Bien que le ministère de la jeunesse ait annonce que « Les athlètes ne pourront brandir leurs drapeaux respectifs, lors des cérémonies de remise de médaille. Et ce, suite aux incidents lors des 9èmes Jeux des îles de l’océan Indien en août 2015 », mais RFI écrit dans un récent article : « Le ministre avait même proposé que les drapeaux soient interdits lors des remises de médailles. Les règles prévoient que seule Mayotte n’a pas le droit de hisser le drapeau français, tant que le litige territorial avec les Comores n’est pas réglé. ‘La présidence de la CJSOI a fait une proposition pour que tous les pays montent le drapeau de la CJSOI lors des remises de médaille pendant ces Jeux. Mais les autres pays n’ont pas accepté ça, ils ont exigé que la charte soit appliquée’, a-t-il encore expliqué. »

Le ministre avait même proposé que les drapeaux soient interdits lors des remises de médailles. Les règles prévoient que seule Mayotte n’a pas le droit de hisser le drapeau français, tant que le litige territorial avec les Comores n’est pas réglé.

« La présidence de la CJSOI a fait une proposition pour que tous les pays montent le drapeau de la CJSOI lors des remises de médaille pendant ces Jeux. Mais les autres pays n’ont pas accepté ça, ils ont exigé que la charte soit appliquée », a-t-il encore expliqué.

A Madagascar, tout le monde se rappelle de cette scène. Alors que Marthe Ralisinirina s’apprête à recevoir une médaille d’or en haltérophilie, l’une des organisatrices avance sur le podium pour lui retirer son drapeau malgache, qu’elle voulait fièrement brandir pour représenter son pays.

C’était aux Jeux des Îles de l’Océan Indien de 2015 à La Réunion et pour rappel, l’organisation avait décidé de bannir les drapeaux nationaux ainsi que les hymnes nationales car après que la délégation mahoraise ait utilisé le drapeau français, tous les athlètes comoriens ont quitté la compétition. En effet, pour rappel, Mayotte, bien qu’étant un département français, est revendiqué par la république des Comores en tant qu’île comorienne (un peu comme les îles Eparses pour Madagascar).

En tout cas, la vidéo a choqué de très nombreux Malgaches. L’athlète Marthe Ralisinirina, quant à elle, avait confié : « Elle m’a durement reprochée de mon geste et au pire, elle m’a traité « d’impolie » que j’ai complètement perdu le sens. J’avais peur de perdre ma médaille. J’avais envie de pleurer mais j’ai finalement réussi à retenir mes larmes ».

Et par ailleurs, suite à tous ces incidents, il a été décidé que lors que des jeux de la Commission de la Jeunesse et des Sports de l’Ocean Indien, qui ont lieu à Madagascar ce mois d’août, il n’y aura pas de drapeau non plus. « Les athlètes ne pourront brandir leurs drapeaux respectifs, lors des cérémonies de remise de médaille. Et ce, suite aux incidents  lors des 9èmes Jeux des îles de l’océan Indien en août 2015 », lit-on dans un communiqué du ministère malgache de la jeunesse. 

1 COMMENT

LEAVE A REPLY