Ecoutez l’homme le plus riche de Mada parler de « changer le monde »

28
3433

Ylias Akbaraly

Pour ceux qui ne le sauraient pas, l’homme le plus riche de Madagascar, c’est lui. Ylias Akbaraly, patron du groupe SIPROMAD, a intégré le classement des personnes les plus riches en Afrique francophone subsaharienne du magazine Forbes en 2015. Selon RFI, le magazine a estimé la fortune de l’homme le plus riche du pays (lui il parle de « famille ») à 710 millions de dollars. Dernièrement, il a fait partie des intervenants de « Bpifrance Inno Génération, un événement qui a réuni plus de 30 000 entrepreneurs », en France. L’exercice a consisté à faire un speech de 8 minutes sur la thématique « changer le monde ». Ecoutez-le.

28 COMMENTS

  1. Je m’ adresse à Monsieur Akbaraly, vous qui voulez changer le monde, vous qui avez toujours vécu à Madagascar, l’idée de changer Madagascar ne vous est jamais passé par la tête ? ou bien parce que vous êtes trop habituer à y voir la pauvreté que ce sont les autres pays qui vous inspirent, mais celui qui vous a vraiment enrichi vous laisse totalement indifférent. Si vous le voulez Monsieur, vous pouvez mieux faire que le Père Pedro, car vous avez largement les moyens. Il y surtout des jeunes, et les moins jeunes comme moi qui ont des projets mais qui restent dans les tiroirs faute de financement. Vous comme moi savons que les dirigeants se bousculent pour aller chez vous pour quémander de l’argent, alors s il vous plaît, réfléchissez et participer activement au développement de ce pays, même si vous êtes d’ origine d’ AILLEURS !!!

    • « Ny vato nahitàna soa aza hono hosora-menaka »: espérons que vous comprenez cette ohabolana malagasy; ainsi, attendons ce que vous pourriez faire pour Madagascar.

  2. De source sûre, je peux vous dire que Mr Ylias Akbaraly n’est pas l’homme le plus riche de Madagascar. Je ne dis pas cela dans le but de le rabaisser, loin de là, mais ceux qui l’affirment le font non pas pour le féliciter mais le disent d’un ton sarcastique à peine dissimuler. Ceux qui ont estimé sa fortune ont sans doute pris en compte la Tour Orange, l’immeuble le plus haut de l’Océan Indien qui a nécessité des prêts énormes lesquels je pense mais je peux me tromper ne sont pas encore entièrement restitués. Je ne suis pas un fan de ce monsieur mais j’admire les gens qui investissent et font bouger Mada. Il a parlé de l’Afrique (j’inclus Madagascar) positivement et c’est ce qui m’importe. Et je suis persuadé tout autant que lui que l’avenir du monde est chez nous. C’est à nous de nous battre pour faire partie du bon côté de cet avenir car il y aura toujours le mauvais côté.

  3. Quand on ecoute son speech, on s’aperçoit que techniquement c’est vide, il n’y a que des considérations philosophiques et du « nous on a fait ça et ça… »

  4. De grâce chefs commentateurs quand vous commentez des articles, relisez vous et évitez les fautes de français ! Peu importe qui il est ! On parle de lui parce qu’il en vaut la peine !

    À Nicole : vous avez surement in complexe d’infériorité ! Peu importe la couleur de la peau de Monsieur SIPROMAD, qu’il soit blanc jaune ou noir, peu importe ses origines ethniques ou culturelles, il est Malgache ! Vous ne l’appréciez peut être pas, et c’est votre problème ! Mais ne crachez pas votre venin raciste et malvenu !

    À Thierry : vous avez une belle philosophie, celle de ne pas s’engouffrer dans le côté obscur de la force … Restons du côté éclairé et luttons pour un meilleur avenir !

  5. ce qui est malheureux c’est que « l’homme le plus riche de Madagascar » n’est pas malgache !!! j’aimerai voir dans le futur que ça soit un vrai malgache d’origine!! pas comme cet étranger qui s’enrichisse dans le pays, et n’apporte rien de bon au developpement.

  6. De même avis que Nicole, c’est un vil hypocrite mais d’une égoïsme incommensurable… comme tout les grands milliardaires … qu’est ce qu’il a fait pour Madagascar ??? alors qu’il projet pour changer le monde??? oui changer le monde pour les mettre sous ces pieds … peut-être … il n’a même pas créer une fondation comme bill gate pour cacher sa gourmandise

    • M Akbaraly est malgache, il a la nationalité et une CIN malgache, il était né à Madagascar, y a fait ses études jusqu’au BAC avant de s’envoler pour des études à l’étranger! Arrêter de dire qu’il n’est pas malgache, c’est un malgache! ou bien pour vous un malgache c’est avoir un père et une mère qui a un nom à consonnance malgache??? Dans ce cas, vous êtes pire que Le Pen et l’extême droite! Arrêtons de stigmatiser les autres malgaches car c’est une raison de notre pauvreté!
      Quand à M Akbaraly, considérez votre pays (Madagascar.

    • Tu parle de la nationalité sur papier que tout le monde peut obtenir sous certaines conditions. Mais nous souhaitons voir un MALGACHE ayant le SANG MALGACHE devenir l’homme le plus riche de Mada ou d’Afrique. Je n’y vois rien de mal. Tu espère qu’il se considère comme un malgache et que Madagascar est son pays? Tu peux rêver.

      • C’est quoi quelqu’un de sang malgache ?

        1.Vas voir comment un merina traite un cotier. Meme comment un andrina traite les autres merinas…. Tu verras qu’il y a aucune solidarité entre les malgaches.

        2.Les malgaches de sand n’ont pas la culture du business mais de la magouille, on compte sur les bouts du doigts ceux de sang malgache comme tu les appelles ceux qui créaient de l’emploie et gèrent bien financièrement leur société. Pour cela va voir les français, les indiens, les chinois et les juifs et apprends mon pote.

        3. Tu as de belles paroles mais si tu vois les liasses de billets d’un étranger tu seras le premier à te précipiter dessus tout comme moi, alors arrêtes cette hypocrisie.

  7. Pour Nicole, je pense que nous devrions avoir une vision plus objective et plus pragmatique à M/car. La différence entre Mr Akbaraly et le Père Pedro c’est que le premier est ici pour faire de l’argent (comme chacun de nous, et surtout en tant qu’entrepreneur qu’il est), tandis que l’autre pour vraiment aider les gens. Donc il ne faut pas critiquer les autres par rapport à cela puisqu’il s’agit d’un choix de vie. Pour moi le plus important c’est que Mr Akbaraly assume son statut d’entrepreneur en investissant dans le pays et dans les secteurs « économiquement productives », comme l’industriet et non le commerce comme la plupart des investisseurs le font (L’on sait tous à quel point ce pays en a grandement besoin), en payant ses impots, etc., bref ce que l’on attend du citoyen lambda, et plus précisément de ceux qui détiennent les capitaux. Le problème à Madagascar comme l’a soulevé Thierry c’est qu’il est facile de tomber dans le conté obscur (les tentations sont multiples). Donc souhaitons à Mr Akbaraly de rester du bon coté. Cependant, comme le souligne Philippe, son intervention est quelque peu vide, certes avec une vision positive, mais vide quand même.

  8. Désolé, mais à écouter le contexte de ce « parleur », changer le monde c’est carrément pas une question. Et d’un le monde ne cesse de changer chaque seconde, mais vers l’obscurité; mais ensuite essayez tout simplement de restaurer 1 mètre carré d’une partie du sous-sol dont vous avez modifier la structure par la prise d’une pierre précieuse. Bref la question ici devrait plus tôt être « changer l’économie du monde », bah là je vous dit tant vous cherchez à vous/nous enrichir, tant vous détruisez le monde, tout environnement y compris: que ce soit moral, naturel ou spirituel. S’il y a une façon de « changer le monde » se serait sûrement d’opter pour la restauration de tous les dégâts déjà réalisés, puis de stopper les dégâts en cours et enfin de préserver le maximum d’environnement possible. Bien désolé!!

  9. Pour moi je me suis choqué lorsqu’il a évoqué que Madagascar est un pays incomparable dans le monde entier. ce que j’aimerais entendre dans son discours s’il voulait changer le monde, il faudrait en premier lieu de commencer sur la communauté de base mais ce n’est pas un projet superficiel ce qu’il a arboré et ne bénéficie que le secteur de service dans la grande ville donc pour moi il est possible donc d’avancer sans considération les autres couches de la société vulnérable cela ce qu’on appelle un développement solidaire, équitable, participatif et inclusif.

  10. Ce qui serait intéressant serait de connaitre la bio de ce riche malgache qui continue de s’enrichir ! Depuis qu’il est riche , le peuple malgache s’est il enrichi ?
    A suivre….

  11. Bravo à Akbaraly ! Quoi qu’il dise, il est meilleur, je l’ai écouté attentivement,car moi aussi je veux être riche comme lui ! personne n’est née avec des millions, on est né tout nu ! chers amis, je commence à m’enrichir avec mes connaissances,mes deux mains, mes oreilles et mes yeux…, prenez toujours les choses positives au lieu de critiquer les riches, TRAVAILLER c’est tout ! GO ! je ne perds pas mon temps à lire les commentaires rien que des critiques ! si un jour on me critiquera, je sais que je ferai partie de la classe d’ Akbaraly ! Chouette !!!je vous dirai plus tard comment j’ai réussi sans VOLER votre
    part !

  12. Un seul homme peut-il porter toute la misère d’un immense pays ?… Où sont le reste de la haute bourgeoisie malgache, les honnêtes politiciens, les multinationales qui exploitent les richesses en la redistribuant largement, les simples patriotes qui ne se contentent pas de critiquer mais encouragent et donnent des idées, bref tous ceux qui, à leur échelle, peuvent contribuer, ensembles, je dis bien ensembles, par leur savoir ou par leur fortune, à faire avancer le pays et tous ses habitants, dont l’origine ne remonte pas à plus de 5 siècles pour la plupart ?
    Quelqu’un s’est-il posé la question de savoir combien de familles vivent directement ou indirectement à travers ce groupe, qui a l’audace de voir au delà des frontières, tout en restant implanté dans notre pays ?… Pour une fois, évitons d’être jaloux ou xénophobe, il y va de notre intérêt à tous.

  13. j’ai écouté ce speech et j’ai compris à quel point cet homme nous traite de con, c’est encore une autre forme de colonisation!!! ce qu’il faut retenir dans ce qu’il a dit que c’est qu’on est intelligent et extraordinaire, nous avons des potentiels et beaucoup d’opportunité. Mais le pire c’est qu’il veut nous utilisé. Et quand il parle de changer le monde c’est fructifier ces affaires, et nous traites comme des larbins… réveillons nous les amis

  14. Il ne faut pas attendre grand chose d’un speech de 8 minute. Personnellement je ne l’ai pas écouté. Mais ce que je peux dire c’est que c’est trop facile de juger quelqu’un sur un tel speech.

    Oui, Mr Ylias Akbaraly est bien malgache, comme la plupart des indo-pakistanais établis de longue date depuis plusieurs générations dans notre pays. Leurs ancêtres ont choisi de quitter leur pays d’origine avec l’espoir d’une nouvelle vie dans une nouvelle contrée, c’est tout.

    Si vous avez des critiques à faire contre les personnes aux noms étrangers qui vivent chez nous, demandez-vous d’abord ce que les dirigeants qui se sont succédés à la tête de ce pays, aux noms bien malgaches, ont fait pour vous et pour ce pays, avant de verser dans un racisme ordinaire de bas étage.

    Mr Ylias Akbaraly n’a pas fait simplement des business commerciaux. Non, il s’est investi également dans l’industrie, ce qui dénote de son engagement à apporter sa participation au progrès de Madagascar.

    Si quelqu’un peut avancer l’existence d’une quelconque malversation qui lui a permis de s’enrichir, je veux bien le croire, à condition qu’il admette qu’il y a des complices aux noms bien malgaches qui l’auraient aidé dans ce sens.

  15. La nationalité malgache devrait être valorisée. Un français qui voudrait avoir la nationalité malgache doit abandonner sa nationalité française alors qu’un malgache peut avoir la nationalité française après un combat de je ne sais combien d’années tout en gardant la nationalité malgache. Valorisons nous les amis. Le développement commence par la mentalité, la fierté; aiza ilay ambo-po?

  16. Mapiheritreritra ity fa mam-panakarena ny vahiny i Madagascar ary lasa mangatakatiny ny Malagasy tompony!
    Manana 10 515 100 000 000 FMG
    Manantena aho fa ao anatin’ny taonao vitsivitsy misy tena tompotany malagasy maromaro hotonga mampandraraha goavana be

  17. changer le monde,impossible, évoluer oui c’est un choix ,pensons d’abord à respecter;éviter toutes contaminations,aux manipulations génétiques et déchets toxiques,ET arrêtons de brûler,la NATURE va faire le travail et quand à la richesse c’est à l’intérieur,ne peut pas être compter sur des machines à calculer ,et puis si notre constitutions donnent un vrai pouvoir aux FOKONOLONA là çà peut démarrer..pour le moment on comprend mieux légitime que légal

  18. Tsy mpanavakavaka aho, na mpanaratsy fahatany fa tsampako sy ny hitako noho hilazako tsotra izao fa ireto karana ireto indrindra ny eto Madagasikara dia olona FATSORA ary ratsy loha lavitra nony frantsay mpajanaka, miseho ho gasy ho hetina hanambakana gasy, ny mahazo ny tenako no porofo iray ho fanaovanana ireo tsinotsina ny malagasy ; mananana 500 m2 2ème plan an’ny razabe’ko ary nividy tany teo akaikiny DAME MOULTAGBANOUS indo pankistanaise nanaovany trano. Hatrany amin’ny fitsarana ambony no resy izy nony namefeny tananako tsy hahazoko lalana hidirana, efa ho 5 taona izao tsy nadia ny tananako aho izay malagasy tompotany(TOMPOTANY MALAGASY) herisetra ve miotra noho izany ? Fa raha 10 ny karana mimpetraka eto madagasikara 1 no tsara . Raha nipoaka ny raharaha politika fanonganam-panjakana 2009, anisan’ny votonotonona teo ny anararany ireo indo pankistanais ireo satria nisy malagasy mpandrahara iray izay tsy laitrany ary nahavita lavitra no ry zareo ary satria le io teo ny fitondrana koa ka nisakana ny asa maloto fanaony ireo karana ireo. commentaires RESABE AVOKOA IREO AMBONY IREO FA NY KARANA NO NADIMBY NY FRANTSAY IZAO;

  19. Il n’est le président de la république non?? Alors arrêté d’attendre de lui qu’il fasse ce travail et exiger à celui qui l’est de s’exécuter à la tâche!

  20. Tsy mino aho hoe io rangahy io no mpanakarena indrindra eto madagasikara.
    Ravalomanana no izy fa saingy hainy ny manakona an’ilay izy.

LEAVE A REPLY