Découverte : ce crocodile géant aux dents de T-rex a vécu à Madagascar

0
1108

Alors que Madagascar continue de révéler de nouvelles espèces de lémuriens de serpents et d’insectes, la Grande Île dévoile aussi chaque année un peu de son histoire. Et après la découverte des lémuriens géants il y a quelques années, des chercheurs ont réussi à mettre en évidence un cousin éloigné et largement plus effrayant des crocodiles actuels : le « Razana » ou « Razanandrongobe sakalavae », que l’on traduirait par l’ancêtre des lézards dans la région du sakalava.

Et si vous avez peur des reptiles actuels, sachez que ce gros lézard vous aurait été fatal. Selon les recherches de paléontologues français et italiens, publiées dans le journal PeerJ.

« Sur la base des os conservés du crâne, nous déduisons une forme de corps similaire à celle des baurusouchides [autre type de Notosuchian d’Amérique du Sud] et, par conséquent, une longueur totale de 7m – 1.6 m aux hanches – et un poids de 800-1000 kg », indique Dr Dal Sasso, du musée d’histoire naturelle de Milan.

Etant donné sa taille et ses dents de T-rex, il devait sûrement se positionner au-dessus de la chaîne alimentaire et représenter un danger même pour les dinosaures.

Credit: Fabio Manucci.

Des fossiles avaient déjà été découverts il y a une décennie. Mais ils n’étaient pas complets et ne permettait pas de situer le Razana.

Cependant, grâce à de nouvelles découvertes, on a pu établir qu’il s’agit d’un cousin très éloigné des crocodiles et des aligators d’aujourd’hui (non, ce n’est pas un dinosaure). Mais son corps est plus adapté à la vie terrestre, ce qui en faisait un prédateur féroce.

Il a vécu à Madagascar il y a près de 170 millions d’années. Et pour Simone Maganuco, également du musée d’histoire naturelle de Milan, « sa position géographique pendant la période où Madagascar se séparait des autres masses terrestres est fortement suggestive d’une lignée endémique. En même temps, cela représente un autre signal que le Notosuchia est originaire du sud du Gondwana ».