De nouvelles découvertes sur l’histoire du peuplement de Madagascar

2
229

« L’Université de Queensland par le biais de son étude internationale a découvert la première preuve archéologique directe que Madagascar a été colonisé par une communauté d’Asie du Sud-Est ». Voilà ce qu’on peut lire dans un billet sur le site de cette université australienne. Jusqu’à présent, l’histoire du peuplement de Madagascar reste un mystère pour tous. Mais grâce à la culture des différentes ethnies de la Grande Île, des recherches sur l’ADN de ses habitants actuels et des preuves linguistiques, on est presque certain que le peuple malgache a des racines africaines, du Moyen-Orient et asiatiques.

Crédit, The University of Queensland
Crédit : The University of Queensland

En réalité, la « légende » voudrait même que les premiers hommes arrivés sur la Grande Île soient des navigateurs de l’Asie du Sud-Est. D’ailleurs, le mot malgache pour désigner le « peuple », « Vahoaka », viendrait de « Va-Waka », qui veut dire littéralement « peuple des canoës » en proto-Malayo-Polynésien. Et aujourd’hui, il se pourrait qu’on ait enfin des traces archéologiques matérielles laissées par ces « Va-Waka ».

L’université australienne de Queensland vient d’annoncer la publication sur la revue Proceedings of the National Academy of Sciences des résultats de fouilles menées sur 18 anciens campements répartis à Madagascar, aux Comores et sur le continent africain. Sur ces sites, ils ont trouvé des restes de récoltes datant d’entre les VIIe et le XIIe siècle.

Et d’après Alison Crowther, qui a dirigé les recherches, « ce qui était incroyable pour nous c’était le contraste frappant qui a émergé entre les cultures sur la côte et sur les îles au large de l’Afrique orientale par rapport à celles trouvées à Madagascar et aux Comores. Plus nous les avons examinés, plus le contraste était frappant ».

Selon un billet de blog de l’université australienne, les échantillons prélevés sur les sites de fouille à Madagascar et aux Comores contenaient très peu, voir aucune cultures d’origines africaines, mais étaient « dominées » par des espèces comme le riz asiatique, du soja vert et du coton asiatique.

2 COMMENTS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here