Champion de boxe, il a été sollicité par la France mais a préféré défendre les couleurs malgaches

0
9425
Crédit : jc-randriamalaza.com
Crédit : jc-randriamalaza.com

Le bilan 2016 pour le sport malgache est assez intéressant. Bien que la Grande Île n’ait rien gagné aux JO (ce qui est devenu habituel), on peut tout de même se réjouir d’avoir remporté le championnat du monde de pétanque 2016, à domicile.

D’autre part, un Malgache a également été sacré champion du monde de boxe chinoise (moins de 75 kg) pour la septième fois. Il s’agit Jean Christian Randriamalaza.

Avant la fin de l’année, et avant de repartir en France, le sportif de haut niveau a été fait chevalier de l’ordre nationale et chevalier de l’ordre de mérite sportif (je ne savais pas que ça existait) à Madagascar. La cérémonie a été l’occasion pour lui de discuter avec les médias.

Et selon Midi-Madagasikara, il aurait évoqué le fait qu’il a refusé de faire partie de l’équipe de France : « L’équipe de France m’a déjà sollicité, mais, je suis fier d’être Malgache et de défendre les honneurs de mon pays aux compétitions internationales ».

Tous les sportifs de haut niveau ayant la double-nationalité n’ont pas fait les mêmes choix que Jean Christian. Par exemple, la tenniswomen franco-malgache Tessah Andrianjafitrimo (classée 313ème mondiale), a elle décidé de jouer pour l’équipe française. En 2016, elle a participé à Roland Garros, mais a été éliminée par la Chinoise Qiang Wang, classée 73ème.

Laisser une réponse