Photo de profil de la page Facebook Siti Aina Imerina

Africain ou Asiatique ? A cette question un peu délicate qu’on me pose souvent à l’étranger, je réponds : « Je suis Africain, mon pays est dans l’Union Africaine, mais j’ai aussi des gènes d’Austronésiens ».

Une étude publiée sur « Proceedings of the National Academy of Science of the United States of America » a montré que les Malgaches ont deux ascendances principales : « à savoir Bantou du sud-est de l’Afrique et des Austronésiens d’Indonésie (en particulier au sud de Bornéo), avec une contribution très limitée d’Europe et du Moyen-Orient ». Cette conclusion a été faite suite à des prélèvements effectués sur 2 700 personnes vivant dans 257 villages à travers Madagascar.

D’ailleurs, il n’y a pas que dans l’ADN que l’on retrouve des traces austronésiennes à Madagascar. La langue malgache officielle a également beaucoup de similarités avec celles parlées dans ces pays d’Asie.

Et pour mettre en avant ces similarités, la vloggueuse Siti Aina Imerina a chanté la chanson I Know Who You Are de Moana en plusieurs langues austronésienne, comme le tagalog parlé aux Philippines, la langue hawaïenne ou encore le maori de la Nouvelle Zélande, sans oublier le malgache.

« Mon interprétation exprime l’intention de se réunir avec mes frères et soeurs austronésiens, de se rapprocher de notre histoire commune, je l’exprime à travers notre lien indissoluble : Nos langues », écrit la vloggeuse.

Bien entendu, la langue malgache n’est pas faite que d’austronésien. On y trouve également des mots swahili, arabes, du français, de l’anglais et il y aurait même des mots hébreux.