Chez les start-ups, la destination finale ne correspond que très rarement au plan initial. Et c’est justement ce qui rend cette économie, propulsée par des jeunes en mode free style, si dynamique.

A l’origine, Aina Razafimandimby, Rahelinoro Veromanitra Nadia et Moumini Samira Mihaja avaient prévu de « gagner un peu d’argent en revendant des vêtements ». Mais de fils en aiguilles, elles ont fini copropriétaires de la marque 3 Ladies Pirates.

Et aujourd’hui, elles se donnent comme objectif via celle-ci de « promouvoir Madagascar et de proposer des produits de qualité aux clients ». En substance, 3LP veut faire du chic made in Madagascar.

Le navire a appareillé en 2013. Et depuis, la marque 3LP a déjà participé à quelques défilés de mode. Mais ce qui a le plus attiré notre attention, c’est la collection Lambahoany, l’idée de prendre ce tissu si ordinaire mais si emblématique à Madagascar et de l’utiliser pour faire quelque chose d’élégant. Pour elles, ça s’apelle « pirater » le Lambahoany !

3lp

3lp

3lp

Et visiblement, le vita gasy 2.0 est en train de séduire les foules, petit à petit…

 

#Spotted ! La chemise Arivo (Lambahoany Collection for men) reperée à #RFI! (Oui oui on a piraté un journaliste !)Merci à Guillaume de la porter si joliment !

Posted by 3 Ladies Pirates on Monday, March 14, 2016

 

Spotted ! Joey , excellant dans son art, vêtue de la jupe Vazimba, lors de l’evenement de VOOTS Kongregation, Nirvan’art ! #redisthenewblack #3LP #designer #YrobaniaPhoto : Andry Randrianary

Posted by 3 Ladies Pirates on Wednesday, March 9, 2016

 

#Spotted ! Une tunique #3LP vu sur la scène de l’IFM lors de « La Journée de la franco-folie » à la Médiathèque Ifm Madagascar ! Merci Gad ! You rock man !

Posted by 3 Ladies Pirates on Wednesday, March 30, 2016

Laisser une réponse