Attentat d’Antananarivo : « C’est trop facile d’accuser l’opposition »

0
33
Suivez l'information en temps réel avec Le Blog de Madagascar !

Quelques heures après l’attentat d’Antananarivo qui a fait au moins 3 morts et 91 blessés, le président de la république, depuis l’hôpital HJRA où les victimes ont été emmenées, avait déclaré ceci : « Une divergence de point de vue peut exister entre nous. Mais les actes de déstabilisation sont inadmissibles. On ne peut pas tuer comme ça la population ». Le Premier Ministre déclarait quant à lui que « partout dans le monde, on observe ce qu’on appelle ‘trêve politique’. C’est une manière de montrer son amour pour sa patrie. C’est la fête nationale et pourtant on a semé le trouble afin de calomnier le gouvernement ». Et selon RFI, le chef de la sécurité et des renseignements à la gendarmerie, s’est même dit certain qu’il y a « une personnalité derrière cela ». L’enquête est encore en cours, mais le gouvernement semble favorable à l’hypothèse que cet attentat a été perpétré par l’un de ses opposants politiques.

Le lendemain de cet acte barbare, les partis politiques commencent néanmoins à s’exprimer. Le député Guy Rivo Randroanarisoa, partisan de l’ex-président Marc Ravalomanana, a par exemple déclaré que « c’est trop facile d’accuser l’opposition », cité par Pari Match. Devant la caméra de la chaîne locale TV Plus, il a même demandé à ce qu’on remplace les responsables de la sécurité et que l’enquête soit dirigée par une autre personne « sinon, on ne trouvera rien, ou bien on risque d’accuser des innocents ».

Le député Guy Rivo s'exprime sur la chaîne TV Plus
Le député Guy Rivo s’exprime sur la chaîne TV Plus

Laisser une réponse