Sans Andy RAZAF, le jazz américain ne serait pas pareil aujourd’hui

1
1592

andy-razaf-popmuse

Beaucoup de Malagasy ignorent l’histoire de cet américano-malagasy né d’un père malagasy et d’une mère afro-Américaine. En fait, il est aussi américain qu’il aurait pu devenir malagasy. Andy Razaf, de son vrai nom Andriamanantena Paul Razafinkarefo, est avant tout un descendant de la lignée royale, car son père Henri Razafinkarefo n’est autre que le neveu de la dernière souveraine du trône malagasy Ranavalona III ; et sa mère, la fille d’un consul américain, du nom de Jennie Waller.

Andy Razaf est reconnu aux Etats-Unis et à travers le monde pour avoir été un des plus grands auteurs compositeurs de l’histoire du showbiz américain. Mais il est également poète. Il est entre autres un des acteurs majeurs des années folles du jazz aux États-Unis de par sa contribution pour cette musique pendant sa carrière. Nombre de ses compositions ont été récompensées par le « Grammy Award » et certains de ses titres ont figuré au top du US Billboard.

Andy Razaf popmuse

Et pourtant, rien ne prédestinait Andy Razaf à cette destinée incroyable. Car son père meurt au combat avant même sa naissance, abattu par les troupes françaises ainsi que son grand père maternel, le consul. Forcée de fuir Madagascar, sa mère atteint finalement les États-Unis. Le jeune prodige naît à Washington DC, mais plus tard, sa mère décide de s’installer à New York, plus précisément à Harlem, dans Manhattan.

Grandissant dans presque un dénuement total, sa mère ne put offrir une éducation correcte à Andy qui fut obligé de quitter l’école bien assez tôt pour l’aider. Il enchaîne dès lors les petits boulots. Puis du fait de ses malheurs, commence à composer ses premiers vers. En même temps sa mère se rend compte que le petit avait du talent en musique, car Andy passait beaucoup de temps sur le piano.

Andy Razaf popmuse

Andy a toujours combattu le racisme, ayant lui-même été victime de la discrimination à cause de son titre de « prince déchu », mais également de ses origines africaines, il n’a cessé de dénoncer. Il a toujours été engagé au même titre que son art. Il a collaboré avec les plus grands noms de la musique de cette époque comme Don Redman ou encore Harry Brooks, le plus célèbre de ses acolytes étant Fats Waller. Son plus grand couronnement aura sans doute été d’avoir figuré au « Hall of fames » en tant que Songwritter.

Cet article est apparu en premier sur popmuse.mg. Nous l’avons publié avec leur autorisation.

1 COMMENT

LEAVE A REPLY